Catégories
L'ostéopatie on vous explique . Qui peut consulter un ostéopathe?

Ostéo ou kiné?

collaboration kiné ostéo

Faut-il consulter un ostéo ou kiné? Mais quelle est la différence? L’ostéopathie est-elle une spécialité de kiné? Est-ce la même chose? Quel remboursement?

Kinésithérapeute ou ostéopathe. Les deux métiers sont différents mais très complémentaires. Voici les réponses à vos questions.

Les points communs:

Kiné ou Ostéo ont deux buts en commun: soulager les tensions et les douleurs et redonner de la mobilité.

L’autre point commun est un des outils: leurs mains pour traiter les patients. En l’occurrence ce sera le seul outil pour l’ostéopathe.

Les différences:

Formation:

Il y a eu des changements ces dernières années dans ce domaine.

Les ostéopathes avaient initialement une formation en 6 ans post bac dans une école d’enseignement supérieur en ostéopathie, avec une entrée sur dossier mais sans concours. En 2008 suite aux décrets d’application de la loi (de reconnaissance de l’ostéopathie de 2002) la formation passe à 5 ans avec la 6e année facultative.

Pour les kinésithérapeutes c’est en 2015 que leur formation passe de 3 à 4 ans. Avec en plus une année en fac de médecine pour le concours d’entrée en école de kiné.

Méthode

Dans les deux disciplines il existe une multitude de méthodes et d’approches différentes, et parfois elles se rejoignent ou se ressemblent.

Prenons l’exemple d’un patient avec une douleur à l’épaule. En kinésithérapie classique on traitera l’épaule manuellement mais aussi avec différents appareils. Tandis que l’ostéopathe cherchera pourquoi l’épaule fait mal en testant tout le corps du patient, en cherchant à rééquilibrer le corps dans son ensemble.

Motifs de consultations

Classiquement l’ostéopathe recevra des patients pour rééquilibrer et débloquer les différentes parties du corps.

Le kinésithérapeute est là pour tout le travail de rééducation articulaire musculaire ligamentaire. Il existe aussi d’autres types comme la kiné respiratoire ou la kiné vestibulaire etc..

Séances: nombre et tarifs

Les ostéopathes voient leur patient pendant 45-60 minutes une fois parfois 2 ou 3 fois pour un motif classique de douleur (lumbago, torticolis, migraines..). Le tarif est d’environ 60 euros, pris en charge exclusivement par la plupart des mutuelles.

Les kinés voient les patients pour 10 à 20 séances en moyenne, la séance dure 20 minutes. Elle coûte 16 euros, remboursé à 60% par la sécurité sociale et le reste par la mutuelle.

La complémentarité

Les approches pluri-disciplinaires sont les meilleures. Un travail ostéopathique en amont permet une meilleure rééducation. Ostéo ou kiné on peut donc consulter les deux!

Prenons l’exemple d’une simple entorse de cheville . Lorsqu’un patient a une entorse la cheville subit un traumatisme. Les os de la chevilles peuvent rester dans une mauvaise position, mais aussi le genou la hanche le bassin .. L’ostéopathe va permettre de rééquilibrer les articulations. Ceci permet déjà au patient d’être bien soulagé. Le travail du kinésithérapeute est ensuite primordial pour rééduquer la proprioception et renforcer muscles et ligaments.

Un autre exemple: les lombalgies chroniques (mal au dos sur une longue période). L’ostéopathe remet le corps en place, cela peut soulager totalement ou partiellement selon les cas. Un bon kinésithérapeute pourra aider à maintenir ce mieux et continuer à soulager par des massages, des étirements, du renforcement musculaire..

Les questions fréquentes

Il existe des kiné-ostéopathes?

Oui, certains kiné font une formation en plus après leur cursus de kiné pour se former à l’ostéopathie. Cependant les actes d’ostéopathie pratiqués par un kiné ne peuvent pas être remboursés par la sécurité sociale.

L’ostéopathie est-elle une spécialité de la kinésithérapie?

Non comme nous venons de le voir les deux écoles sont différentes. Même si jusqu’en 2002 la plupart des ostéopathes formés étaient au départ des kinés les ostéopathes de la nouvelle génération sont en très grand majorité issue de « formation initiale » ostéopathie.