Categories
Qui peut consulter un ostéopathe?

L’hypnose : c’est quoi et pourquoi ?

Interview de Christine MAGAT Hypnothérapeute à Nice

C’est quoi l’hypnose ?

C’est un état dont on peut faire un outil. C’est un état qu’on connait déjà naturellement dans notre vie de tous les jours quand on se sent totalement coupé du monde parce qu’on est ailleurs, absorbé dans quelque chose : un film, un livre, nos émotions …Ou alors au contraire quand on va dans l’autre sens et qu’on se sent hyper connecté au monde. Du coup on a plein d’idées, on capte plein d’informations.

Nous avons globalement une fâcheuse tendance à nous identifier à notre conscient ce qui est dommage car ce n’est qu’une partie de nous qui filtre énormément d’informations, une sorte d’organe de faible capacité. En hypnose ou dans les états modifiés de conscience, on cherche à s’affranchir du conscient, à s’affranchir de ses limites et de ses empêchements pour utiliser et mobiliser tout ce que nous sommes.

L’hypnose, l’hypnothérapie : Un outil pour quoi faire ? A quoi ça sert ? 

L’hypnose c’est un outil à spectre large. Donc on peut faire plein, plein de choses. On peut travailler sur des sujets comme le deuil, une séparation, les passages délicats de la vie, la confiance en soi, le stress, l’anxiété, les troubles psychosomatiques (psoriasis, eczéma, côlon irritable …), les addictions la liste est longue en fait. On peut aussi travailler sur des questions Trans générationnelles par exemple. 

Ce qu’on dit souvent c’est que les limites seront moins dans l’outil lui-même que dans les croyances de celui qui l’utilise. 

C’est un très bel outil pour soigner des symptômes, des blessures de l’âme mais c’est aussi un bel outil pour optimiser ses ressources et nourrir ses ambitions dans la vie. Il permet par exemple de libérer votre créativité : j’ai réalisé mon logo grâce à une séance d’autohypnose.

Qui êtes-vous ?

Je suis psychologue de formation initiale n’ayant jamais perdu mon appétence pour comprendre toujours mieux notre fonctionnement humain. Formée à différents courants d’hypnose et en PNL, je suis hypno thérapeute depuis plus de 10 ans, installée à Nice. Ce qui colore aujourd’hui mes actions c’est l’envie d’accompagner chacun à se révéler ou se rêve ailé ? 

Je propose des consultations en hypnothérapie et des coaching (sur Nice ou en Visio), des ateliers de développement personnel et des formations en entreprise sur Nice et la France entière. J’anime régulièrement des initiations à l’autohypnose.

Categories
Qui peut consulter un ostéopathe?

L’ostéopathie pour les enfants

Maman avec son enfant en pleine forme qui a consulté son ostéopathe

Quels motifs de consultation pour son enfant?

Nous voulons tous faire le maximum pour le bien être de nos enfants et l’ostéopathie va nous aider à y parvenir. En effet, l’ostéopathie on en parle de plus en plus mais il n’est pas évident de savoir dans quelle situation elle apporte un réel bénéfice. Alors, quand consulter son ostéopathe pour son enfant?

Voici un article sur l’ostéopathie pour les enfants basé sur mon expérience en cabinet à Nice et ma vie de maman de trois enfants.

Le bilan.

La première chose à faire pour savoir quand consulter son ostéopathe pour son enfant est la séance de bilan. En effet, cette séance permet de faire un bilan précis des besoins de votre enfant. En outre, la séance de révision permet de rééquilibrer le corps et remettre à zéro le “capital chutes”. On repart ensuite vers de nouvelles aventures! En effet les enfants tombent souvent, font de multiples acrobaties, se positionnent de façon improbable devant les écrans. De plus ils poussent comme des champignons et leur corps a besoin d’être détendu pour bien grandir!

Les troubles ORL à répétition.

Effectivement libérant les tensions du crâne mes petits patients passent un meilleur hiver. Par conséquent l’ostéopathie plus quelques conseils pour renforcer l’immunité sont une bonne prévention.

Une étude montre l’efficacité de l’ostéopathie contre les otites.

Les troubles digestifs.

L’ostéopathie améliore nettement le ventre de nos chers petits. Lorsque les examens médicaux sont normaux on reste avec des symptômes et un “c’est juste le stress”. Les troubles digestifs fonctionnels sont ma spécialité et c’est toujours une belle victoire d’améliorer la vie de mes patients de tout âge grâce aux séances.

L’accompagnement à l’orthodontie.

Préparons le corps à recevoir les bagues et à bien les supporter. Parfois durant le traitement lorsque l’orthodontiste resserre les bagues ou le palais la douleur persiste. Une séance d’ostéopathie crânienne permet alors de soulager et passer ce cap en douceur.

Les scolioses.

L’ostéopathie est préventive dans un premier temps. Il faut suivre régulièrement les enfants durant la croissance. Ensuite lorsqu’on diagnostique la scoliose l’ostéopathe associé à d’autres thérapeutes se mobilise pour la traiter.

Les troubles du sommeil et de la concentration

Ce sont aussi des motifs de consultations. Les séances permettent d’apporter une plus grande détente. Cela permet ainsi de mieux gérer et diminuer les troubles. Par ailleurs l’ostéopathie s’associe aux autre thérapies tels que l’orthophonie. Ceci fera l’objet d’un prochain article.

Les traumatismes.

Par exemple après une grosse chute, un accident ou un mauvais coup. Aussitôt que vous avez vu votre médecin pour vous assurer qu’il n’y a pas de fractures ou autres séquelles graves alors vous pouvez amener votre enfant pour faire une séance de rééquilibrage.

Un doute pour prendre rendez-vous chez votre ostéopathe?

Bien sûr, si vous avez le moindre doute, il vous suffit de contacter votre ostéopathe. Il vous dira si vous devez amener votre enfant en consultation ou non. À bientôt dans votre cabinet d’ostéopathie préféré !

Categories
L'ostéopatie on vous explique . Qui peut consulter un ostéopathe?

Ostéo ou kiné?

collaboration kiné ostéo

Faut-il consulter un ostéo ou kiné? Mais quelle est la différence? L’ostéopathie est-elle une spécialité de kiné? Est-ce la même chose? Quel remboursement?

Kinésithérapeute ou ostéopathe. Les deux métiers sont différents mais très complémentaires. Voici les réponses à vos questions.

Les points communs:

Kiné ou Ostéo ont deux buts en commun: soulager les tensions et les douleurs et redonner de la mobilité.

L’autre point commun est un des outils: leurs mains pour traiter les patients. En l’occurrence ce sera le seul outil pour l’ostéopathe.

Les différences:

Formation:

Il y a eu des changements ces dernières années dans ce domaine.

Les ostéopathes avaient initialement une formation en 6 ans post bac dans une école d’enseignement supérieur en ostéopathie, avec une entrée sur dossier mais sans concours. En 2008 suite aux décrets d’application de la loi (de reconnaissance de l’ostéopathie de 2002) la formation passe à 5 ans avec la 6e année facultative.

Pour les kinésithérapeutes c’est en 2015 que leur formation passe de 3 à 4 ans. Avec en plus une année en fac de médecine pour le concours d’entrée en école de kiné.

Méthode

Dans les deux disciplines il existe une multitude de méthodes et d’approches différentes, et parfois elles se rejoignent ou se ressemblent.

Prenons l’exemple d’un patient avec une douleur à l’épaule. En kinésithérapie classique on traitera l’épaule manuellement mais aussi avec différents appareils. Tandis que l’ostéopathe cherchera pourquoi l’épaule fait mal en testant tout le corps du patient, en cherchant à rééquilibrer le corps dans son ensemble.

Motifs de consultations

Classiquement l’ostéopathe recevra des patients pour rééquilibrer et débloquer les différentes parties du corps.

Le kinésithérapeute est là pour tout le travail de rééducation articulaire musculaire ligamentaire. Il existe aussi d’autres types comme la kiné respiratoire ou la kiné vestibulaire etc..

Séances: nombre et tarifs

Les ostéopathes voient leur patient pendant 45-60 minutes une fois parfois 2 ou 3 fois pour un motif classique de douleur (lumbago, torticolis, migraines..). Le tarif est d’environ 60 euros, pris en charge exclusivement par la plupart des mutuelles.

Les kinés voient les patients pour 10 à 20 séances en moyenne, la séance dure 20 minutes. Elle coûte 16 euros, remboursé à 60% par la sécurité sociale et le reste par la mutuelle.

La complémentarité

Les approches pluri-disciplinaires sont les meilleures. Un travail ostéopathique en amont permet une meilleure rééducation. Ostéo ou kiné on peut donc consulter les deux!

Prenons l’exemple d’une simple entorse de cheville . Lorsqu’un patient a une entorse la cheville subit un traumatisme. Les os de la chevilles peuvent rester dans une mauvaise position, mais aussi le genou la hanche le bassin .. L’ostéopathe va permettre de rééquilibrer les articulations. Ceci permet déjà au patient d’être bien soulagé. Le travail du kinésithérapeute est ensuite primordial pour rééduquer la proprioception et renforcer muscles et ligaments.

Un autre exemple: les lombalgies chroniques (mal au dos sur une longue période). L’ostéopathe remet le corps en place, cela peut soulager totalement ou partiellement selon les cas. Un bon kinésithérapeute pourra aider à maintenir ce mieux et continuer à soulager par des massages, des étirements, du renforcement musculaire..

Les questions fréquentes

Il existe des kiné-ostéopathes?

Oui, certains kiné font une formation en plus après leur cursus de kiné pour se former à l’ostéopathie. Cependant les actes d’ostéopathie pratiqués par un kiné ne peuvent pas être remboursés par la sécurité sociale.

L’ostéopathie est-elle une spécialité de la kinésithérapie?

Non comme nous venons de le voir les deux écoles sont différentes. Même si jusqu’en 2002 la plupart des ostéopathes formés étaient au départ des kinés les ostéopathes de la nouvelle génération sont en très grand majorité issue de “formation initiale” ostéopathie.